Maybe You Should Talk To Someone

Maybe you should talk to someone - Lori Gottlieb -Meetual

Table des matières

« What all great stories need is a courageous edit. Your life is no different. »

Lori Gottlieb

L’équipe de Meetual a lu Maybe You Should Talk To Someone, de Lori Gottlieb. Lori Gottlieb est une thérapeute américaine qui a eu l’excellente idée de décrire en profondeur sa propre thérapie (après une rupture avec un homme qu’elle voulait épouser), en parallèle avec celles de Julie, Rita, John et Charlotte, 4 de ses clients. 

 

Qu’est-ce qui vous amène ici aujourd’hui

Toutes les histoires débutent par le fameux What Brings You Here Now?

Julie est une jeune mariée qui vient d’avoir un diagnostic de cancer. Elle veut être accompagnée dans le traitement par une spécialiste en dehors de « l’équipe cancer ».

Rita approche de ses soixante-dix ans et sa solitude lui pèse au point de vouloir en finir si rien ne change.

John a des problèmes relationnels avec à peu près tout le monde et avec sa femme aussi.

Charlotte souffre de toujours séduire des « abandonneurs ». Ses idylles n’ont pas fini d’éclore qu’elles se fanent déjà.

Les poissons pleurent aussi

Le livre audio (nous l’avons écouté sur Audible) est subdivisé en cinquante-huit chapitres. Chaque chapitre est un morceau de puzzle dans le parcours intime de chaque protagoniste. 

En thérapie, intimité rime avec vulnérabilité. Laisser quelqu’un être témoin de notre plus grande vulnérabilité est un grand pas vers le changement. Cela procure un soulagement incroyable.

Les thérapeutes savent nous amener petit à petit au cœur de ce qui fait mal. Cela même que nous cachons quelquefois à nos plus proches. 

On rêve d’avoir Lori comme thérapeute. Elle nage comme un poisson dans l’eau bouillonnante de l’enfer intime. 

Les poissons pleurent aussi. BoyFriend (c’est le nom que Lori donne à l’homme qui n’est plus à ses côtés) était un homme bien. Elle se voyait vieillir avec lui. Il lui ramenait des trucs de Costco même quand elle ne voulait rien. 

Lori s’excuse de pleurer autant devant Wendell, son thérapeute. Elle oublie le grand confort dont disposent ses client.e.s en sa présence. Wendell l’aide à s’en rappeler.

Sa formidable compassion est sans doute une de ses grandes forces. Elle compense pour la compassion pour soi qui fait souvent défaut dans une situation difficile ou en début de thérapie.

Certains passages de MYSTTS sont consacrés à sa formation de thérapeute et aux conseils aguerris de ses mentors.

Le premier chapitre du livre, « Idiots », commence ainsi : « Have compassion. Deep breath. Have compassion. Have compassion. » Lori se parle à elle-même après avoir présenté sa note au dossier :

« John. Patient reports feeling stressed out and states having difficulty sleeping and getting along with his wife. Expresses annoyance with others and seeks help managing the idiots. »

Une loupe sur une toile d’araignée

Pour écrire son livre, Lori Gottlieb a dû faire un travail extraordinaire de recul et d’approche pour chacune des vies qui se déroulaient devant elle, y compris la sienne. 

Imaginez une loupe qui avance et recule sur votre vie

Tantôt la loupe s’arrête sur un événement particulier, une dispute avec votre frère par exemple, tantôt elle établit un lien entre plusieurs conflits que vous avez vécus dans le cours de votre vie et fait ressortir un comportement récurrent chez vous en situation de conflit.
Ainsi, Charlotte, la cliente de Lori qui a pour pattern de choisir un certain type de partenaire dans sa vie amoureuse, prend conscience que cela a à voir avec sa vie familiale à son plus jeune âge.

Les épisodes dépressifs de sa mère et les disparitions fréquentes de son père ont forgé en elle un sentiment d’instabilité qui a nourri une peur de l’abandon et un besoin constant de Charlotte d’être rassurée pour se sentir en sécurité. Une charge émotive qui peut en faire fuir beaucoup.

Régler ses « bibittes personnelles » avant d’entamer sa vie amoureuse devrait être aussi obligatoire qu’un vaccin contre la rougeole ou les oreillons pour les nourrissons.

Que la séance de thérapie porte sur un événement particulier ou sur un comportement récurrent, on est accompagné et soutenu. On se sent enfin compris.e et validé.e.

Alice au pays de Lori

Lori Gottlieb a certainement beaucoup appris sur elle-même en travaillant sur sa propre thérapie au bénéfice de son projet d’écriture. 

S’engager avec Julie, Rita, John et Charlotte dans leur aventure « d’éditer leur histoire » n’est pas non plus sans impact sur elle et sur… nous.

On ne peut pas suivre une (bonne) thérapie avec Wendell (son thérapeute), offrir une (bonne) thérapie à John, Charlotte, Julie et Rita et ne pas en tirer un (bon) bouquin pour tout le monde. 

C’est notre avis. 

Nous imaginons Lori comme une Alice minuscule en face d’un cristal pivotant. Chaque facette du cristal est du cristal et en même temps un aspect unique et particulier de celui-ci. 

Psychiatre, thérapeute et auteur de romans savoureux, Irvin Yalom a dégagé quatre préoccupations ou enjeux ultimes de l’existence auxquels toute souffrance explorée en thérapie renvoie : l’aspect inéluctable de la mort, la solitude, l’angoisse liée à la liberté et l’absence de sens de la vie. 

Lori Gottlieb a certainement appris durant sa formation à identifier l’enjeu existentiel qui irrigue souterrainement les souffrances de sa clientèle. C’est pour ce genre de prise de conscience qu’il est important de parler à une pro plutôt qu’à une proche. 

Ce livre est à mettre dans les oreilles de toute personne curieuse, introspective et, pour paraphraser Montaigne, passionnée par le seul métier qui vaille, celui de vivre. 

À vous de voir par vous-même. 

Note : Nous nous sommes également procuré le (génial) livre d’exercices que Lori Gottlieb a publié à la suite de son livre original. 

Maybe You Should Talk To Someone: The Worbook

À Toolkit for Editing Your Story and Changing Your Life

Tout sur Irvin Yalom ici : https://www.yalom.com/

Nous sommes en train de lire son dernier livre, A Matter Of Death And Life. Yalom a co-écrit ce livre avec sa femme, Marylin Yalom, alors que celle-ci souffrait d’un cancer. Marylin Yalom a finalement choisi l’euthanasie. Ce livre raconte cette expérience humaine exceptionnelle. L’équipe de Meetual prévoit de publier un article bientôt sur A Matter Of Death And Life.

Partager l’article :

Facebook
LinkedIn
Pinterest
L'équipe de Meetual
L'équipe de Meetual
L'équipe de Meetual évolue dans le domaine de la santé mentale depuis près de dix ans. À travers nos articles, nous espérons aborder des sujets qui vous accompagneront dans votre magnifique (et réalisable !) ambition d'un soi plus authentique et d'un mieux-être accessible et renouvelable.

Les derniers articles

Une nouvelle spécialiste rejoint l’équipe de Meetual. Chanel Lussier est travailleuse sociale.

Mes 15 années d’expérience au sein du réseau de la santé et des services sociaux m’ont amené non seulement à me dépasser, mais également à me familiariser avec un large éventail de clientèles et de problématiques

3 questions souvent posées par les parents en consultation
Conversation avec Dre Lisa Campisi, psychologue pour enfants, ados et parents
Je suis Dominique Dénommée, travailleuse sociale depuis 13 ans

Laisser un commentaire

Vous devriez également aimer
Un mot de Chantal Roy, nouvelle travailleuse sociale à Meetual
Un mot de Chantal Roy, nouvelle travailleuse sociale à Meetual

Au plaisir de collaborer à votre mieux-être ! Désormais, vous n’êtes plus seul(e) dans votre recherche de solutions !

Mon expérience de transition professionnelle à Meetual
Mon expérience de transition professionnelle à Meetual

J’aimerais vous partager le nouveau moi, ou plutôt, le moi qui ne se cache plus dorénavant.

Virtuality, the sequel
Virtualité, la suite

Je sais que mes hypothèses sur les raisons de l’efficacité de la thérapie virtuelle peuvent être fausses.  Ce que je sais avec certitude par contre, c’est que les clients avancent et qu’ils se sentent mieux.